Lou Nissart | Spécialités Niçoises & Provençales

Spécialités Niçoises & Provençales dans le coeur du Vieux-Longueuil


CHERS CLIENTS ET CLIENTES!

Boîte des fêtes pour 2

Le Lou nissart s’invite à votre table.

Cette année nous vous proposons une boîte de Noël festive.

La boîte doit être précommandé jusqu’au 19 décembre. 

Cueillette selon les heures d’ouverture les 15, 16, 17, 18, 19 – 22, 23 et le 24 décembre jusqu’à 14h. Et les 29, 30 et 31 décembre jusqu’à 14h.

En espérant de vous faire profiter en famille de la chaleur et des saveurs du Lou Nissart pour le temps des fêtes !

 

 

À son accent, on le croirait encore tout droit sorti du vieux Nice. On croirait… si ce n’était ces quelques expressions qui le trahissent. « Attendez, je vous niaise pas… On avait vraiment capoté ! » En 1995, Dominique Salvatici s’en est allé visiter la Belle Province. Et il n’en est pas revenu. « Avec mon épouse, nous avions le goût de l’aventure. On voyageait souvent, et on est tombé sous le charme de cet endroit. » Cet endroit, c’est Longueuil, la troisième ville du Québec, sur les rives du Saint-Laurent. Ici, « Lou Nissart » régale, depuis des années, les « cousins » dans son resto du même nom. « J’avais un premier établissement de 27 couverts. Depuis 2001, j’ai repris une vieille bâtisse de briques, où l’on en fait 150. » Le cuistot autodidacte, aujourd’hui 50 ans, faisait ses classes niçoises derrière les fourneaux du Plaza, sur le Jardin Albert-Ier. Pissaladière, socca, raviolis, farcis… « À Québec, il m’a fallu entre cinq et six ans pour faire mon trou, pour imposer cette cuisine. Mais, maintenant, s’il manque quelque chose à la carte, les clients me le réclament ! », confie « Dom », comme tout le monde l’appelle là-bas. L’expat’ jouit dans son Québec d’adoption d’une certaine notoriété. Le cuisinier a même fait découvrir les plus célèbres spécialités de la tambouille niçoise sur Radio-Canada, en bon ambassadeur d’un savoir- vivre à la Méditerranéenne.

Fabien Binacchi Le figaro magazine – 26 octobre 2012